La Hutte de Sudation : Bienfaits, dangers et traditions

La Hutte de Sudation : Bienfaits, dangers et traditions

de lecture - mots

La hutte à sudation ou Inipi est une tradition amérindienne qui consiste à entrer dans une habitation en forme de dôme pour faire l'expérience d'un environnement semblable à un sauna. La hutte elle-même est généralement une structure en bois faite de branches d'arbres. Des pierres chaudes sont placées dans une fosse creusée au centre de cette enceinte artificielle. De l'eau est versée périodiquement sur les pierres chauffées pour créer une pièce chaude et humide.

Les bienfaits de la cérémonie de la suerie

La cérémonie de la suerie est conçue comme une réunion spirituelle avec le créateur et une connexion respectueuse avec la terre elle-même. Elle est destinée à purger le corps physique de ses toxines.

  • Guérison mentale - elle libère l'esprit des distractions et offre de la clarté.
  • Guérison spirituelle - elle permet l'introspection et la connexion avec la planète et le monde des esprits.
  • Guérison physique - elle peut avoir des effets antibactériens et cicatriser les blessures.

Une atmosphère est créée qui est souvent décrite comme "être dans le ventre de la Terre Mère. C'est un lieu de sécurité, de don, de partage, de réception, de libération, de nettoyage, de guérison, de soins, d'éducation et de créativité. Réalisé avec des cérémonies et des rituels, il devient un lieu où nous nous connectons à nous-mêmes, aux autres et à la Terre Mère. Grâce à ce contact, nous parvenons à une meilleure compréhension de notre place dans l'Univers, de notre relation avec toutes choses. 🌍

terre mere

Les cérémonies sont utilisées pour nettoyer, guérir, remercier, célébrer, faire le deuil, rechercher la sagesse et les conseils, ou susciter des visions. Les personnes qui s’y rendent le font pour reconnecter avec eux-mêmes, et avec la Terre et la nature elle-même. Comme il fait très sombre dans la hutte à sudation et que la chaleur active un peu votre cerveau, vous voyez certainement des choses. Certaines personnes affirment même avoir eu des visions - la chaleur permet de se concentrer et de visualiser ses pensées. ♨

Le rituel est largement utilisé pour marquer les événements importants de la vie, consoler et encourager, protéger le groupe contre les malheurs tels que la maladie, réussir au combat et à la chasse, prédire les événements futurs et éviter les catastrophes à venir. De nombreux récits traditionnels de résurrection des morts par l'intermédiaire de la hutte à sudation témoignent du grand pouvoir de cette cérémonie.

La Hutte chauffée amérindienne

Dans le monde des chercheurs spirituels la "hutte de sudation" a rapidement remplacé l'"ayahuasca" en tête de la liste des sujets les plus fréquemment entendus dans la salle d'échange du studio de yoga.

 inipi sweat lodge

Mais qu'est-ce qu'une hutte à sudation ?

Commençons par ce que ce n'est pas : un sauna. Il s'agit d'une idée fausse très répandue, car dans les deux cas, vous entrez dans un espace scellé dans lequel des pierres sont utilisées pour générer de la chaleur, l'eau ajoutée créant de la vapeur. Mais les similitudes s'arrêtent là. 🔥

Le terme "hutte à sudation" décrit simplement une structure - généralement une hutte en forme de dôme fabriquée à partir de matériaux naturels. Ce à quoi les gens font référence lorsqu'ils parlent d'une hutte à sudation, c'est à ce qui se passe à l'intérieur : la cérémonie, ou sudation.

La cérémonie est une purification religieuse et spirituelle du corps, de l'esprit et de l'âme. Elle se déroule sous la supervision d'un chaman et est destinée à la prière et à la guérison. Elle est ancienne, sacrée et profondément vénérée par les cultures dans lesquelles elle est traditionnellement pratiquée. Chaque aspect d'une cérémonie - de la construction de la loge aux prières offertes - est imprégné d'un symbolisme profondément spirituel. Rien à voir avec un sauna.

Hutte a sudation autochtone

La hutte à sudation est un rituel religieux contemporain d'origine ancienne utilisé par les Amérindiens dans l'ensemble des Grandes Plaines. Les groupes d'Indiens de l'Est déplacés dans les Plaines par le gouvernement américain pratiquent également la sudation cérémonielle. Des groupes comme les Cherokees et les Chickasaws utilisaient à l'origine des maisons en rondins permanentes, en forme de dôme, avec des sols souterrains qui servaient également à dormir en hiver.

 hutte a sudation amerindien

Les huttes de sudation sont le plus souvent associées aux Amérindiens - et une grande partie de celles que l'on trouve aux États-Unis et en Europe suivent cette lignée - mais les sueurs rituelles font partie de notre vie depuis des milliers d'années, et on en trouve des exemples sur tous les continents et dans toutes les cultures, des saunas islandais aux hammams turcs et aux onsens japonais.

Hutte à sudation : Une tradition

Le déroulement de la suerie

Chaque cérémonie implique généralement un maximum de 25 personnes dans la loge. Les participants - qui, malgré les rumeurs suggérant le contraire, ont tendance à être vêtus, bien que légèrement - entrent dans la structure dans le sens des aiguilles d'une montre et s'assoient en cercle sur le sol. Les pierres sont ensuite apportées et la "porte" est fermée par le chef.

hutte sudation tradition

Une séance de sudation dure environ cinq heures, la cérémonie étant divisée en quatre sessions - appelées rounds - dont chacune dure entre 20 et 45 minutes. Les participants sont libres de partir à tout moment, mais ils sont encouragés à rester malgré l'inconfort (par opposition à un malaise grave). Qu'est-ce qui vous aide à tenir bon malgré l'inconfort et la chaleur intense ? Le « Lâcher prise ». Laisser aller les pensées, laisser aller les concepts. Ce n'est pas vraiment la chaleur qui vous fait souffrir, ce sont vos propres pensées lourdes sur vous-même, votre manque de confiance en vous. Mais aussi, s'il fait vraiment chaud, vous pouvez simplement vous allonger sur le sol. Entre les tours, chacun peut sortir de la loge s'il le souhaite et, idéalement, il y a un seau d'eau glacée quelque part à proximité.

Il est assez facile de se moquer de l'intérêt croissant pour les huttes de sudation, tout comme de l'ayahuasca, la drogue de prédilection du milliardaire de la technologie. Cependant, si les événements de l’actualité nous montrent quelque chose, c'est que le monde dans lequel nous vivons est sérieusement détraqué. Et pour autant que je sache, tout ce qui peut aider les individus à se connecter à eux-mêmes et aux autres est une bonne chose.

Si - et c'est un gros "si" - c'est fait correctement.

Utilisation et orientation de la hutte de sudation

La cérémonie se déroule dans une petite structure circulaire en forme de dôme, construite à partir de jeunes arbres souples (souvent des saules), avec une seule entrée orientée vers une direction cardinale spécifique : l’ouest.

Nous voyons sur cette photo que la construction d'une hutte à sudation est une nouvelle utilisation de la roue de la médecine dans la culture amérindienne.

"On pense que les esprits de tous nos ancêtres habitent dans les pierres", explique Roland Torikian, un guérisseur maya qui organise des cérémonies de hutte à sudation dans le Kent. "Réveillés par la chaleur du feu, ils sortent de la pierre lorsqu'on les asperge d'eau. Emergeant et se mêlant à la vapeur, ils entrent dans le corps... chassant tout ce qui inflige la douleur. Avant que les esprits des ancêtres ne retournent dans la pierre, ils transmettent une partie de leur nature au corps. C'est pourquoi on se sent si bien après avoir été dans une hutte chauffée."

Comment se passe la cérémonie de sudation ?

La cérémonie consiste à entrer dans la hutte, à remplir la fosse de pierres chaudes qui sont considérées comme anciennes et spirituelles par nature, à verser de l'eau sur les pierres chaudes, à prier, à chanter, à parler avec son cœur, à fermer et ouvrir la porte un nombre déterminé de fois et à sortir de la hutte. Les éléments importants de la cérémonie, dont l'importance varie d'un groupe à l'autre, sont la communication avec le monde spirituel, la purification morale et/ou physique, l'humiliation de soi, la guérison de soi et/ou des autres par l'intermédiaire de l'action physique et/ou spirituelle de la sueur, et la souffrance volontaire pour répondre à un besoin spécifique ou pour remplir un engagement pour des demandes déjà accordées.

L’Inipi au Lakota

Les variations dans la cérémonie et la structure de la loge s'expliquent par trois facteurs : l'époque historique, le groupe culturel et le chef rituel spécifique. Néanmoins, il existe une cohérence remarquable dans le rituel et la structure de base à travers le temps et parmi les différents groupes des Plaines. Les variations incluent l'incorporation d'un calumet à prières et d'une variété d'objets symboliques tels qu'un crâne de bison placé sur l'autel à l'extérieur de la hutte à sudation. L'érection d'un poteau sur lequel attacher les offrandes. L'utilisation d'interrupteurs faits de sauge, de saule, de cerisier, de queue de bison ou de crin de cheval. L'accompagnement des chants avec un tambour et/ou un hochet. L'utilisation sacrée de plantes telles que la sauge, le cèdre ou les aiguilles de pin. Le versement d'infusions sur les pierres. La consommation d'eau entre les tours et parfois le versement sur soi-même. La supplication spirituelle par les pleurs. Les discussions spirituelles, en particulier par le chef et parfois par les autres participants. Les plaisanteries lorsque la porte est ouverte. Et le bain dans un ruisseau froid à la fin de la cérémonie.

inipi amerindien

La hutte à sudation peut être une cérémonie en soi, mais elle est également utilisée pour préparer d'autres cérémonies telles que la danse du soleil, les cérémonies du faisceau sacré, les quêtes de vision et parfois les réunions de l'Église amérindienne. Dans certaines tribus, les hommes et les femmes transpirent ensemble, tandis que dans d'autres, ils sont séparés. Il existe des restrictions rituelles pour les femmes en période de menstruation.

Des Huttes à sudation en France

La pratique de la cérémonie s'est considérablement développée depuis le début du XXe siècle, non seulement chez les Indiens des réserves, mais plus récemment dans les zones urbaines, les établissements pénitentiaires, les groupes d'anciens combattants et les centres de traitement de la toxicomanie et très particulièrement en France. Le renforcement spirituel et la convivialité sociale inhérents à la suerie servent à unir les membres de la famille, les Indiens de différentes tribus et les non-Indiens, bien que la place et le rôle appropriés des étrangers dans la loge de sudation et dans le rituel indien en général soient controversés.

La fabrication d'une sweat lodge

Dans la tradition des Indiens d'Amérique du Nord, la hutte est construite à l'aide d'écorces de saule placées dans le sol en forme de cercle, puis recouvertes de couvertures. La chaleur à l'intérieur est générée par des pierres de basalte chaudes qui sont placées au centre et arrosées d'eau et d'herbes médicinales.

hutte a sudation fabrication

Le cadre de cette structure impermanente est étroitement recouvert, autrefois de peaux mais aujourd'hui de couvertures, de bâches et parfois de feuilles de plastique. Une fosse est creusée dans la loge pour recevoir des pierres qui sont chauffées dans un feu à l'extérieur de la loge. Ce foyer et souvent un autel en forme de monticule construit avec la terre excavée de la fosse intérieure sont alignés avec l'entrée de la loge.

Loge à sudation : les dangers

Vous envisagez de l'essayer ? Faites simplement preuve de prudence. Si vous êtes enceinte ou si vous souffrez d'un problème de santé préexistant (hypertension artérielle ou épilepsie, par exemple), n'y allez pas. Sinon, assurez-vous de faire vos recherches et de trouver une cérémonie de confiance avec un chef expérimenté avec lequel vous vous sentirez à l'aise. N'oubliez pas que nous réagissons tous différemment à la chaleur à différents moments de notre vie, alors écoutez attentivement votre corps.

Des morts dans une hutte a sudation : James Arthur Ray

En 2009, trois personnes sont mortes et 18 ont été hospitalisées après avoir assisté en Arizona à une cérémonie organisée par James Arthur Ray, auteur de livres de développement personnel et gourou autoproclamé. Les rapports des survivants sont déchirants. Ray, un "chaman en plastique" sans formation officielle, aurait refusé de laisser quiconque quitter la loge (qui était elle-même mal construite et gravement surpeuplée) même en suppliant, et aurait commencé à vomir et à perdre connaissance.

james arthur ray

Cet événement, cependant, était une anomalie relative, et une cérémonie menée dans des conditions sûres ne devrait pas poser de risques sérieux pour la plupart des gens. Tout état dans lequel le corps est mis à l'épreuve jusqu'à des limites extrêmes comporte des dangers, aussi un chef expérimenté (avec un apprentissage de quatre à huit ans) est-il primordial. Il doit comprendre parfaitement non seulement la signification spirituelle de la tradition, mais aussi les protocoles de sécurité physique et mentale.

La hutte chauffée : Les témoignages

De nombreuses personnes de tous horizons ont choisi de participer aux cérémonies traditionnelles de la loge à sudation amérindienne. Voici quelques récits réels de ce à quoi vous pouvez vous attendre et de certains des avantages qui en découlent.

hutte sudation temoignage

Les règles du chaman doivent être respectées

 « Je pense que l'essentiel est que, pour qu'une loge à sudation fonctionne, les règles doivent être respectées. Faire payer de grosses sommes d'argent pour participer à un Inipi n'est pas une tradition et apporte des vibrations négatives. Il s'agit de purification et de croissance spirituelles. J'ai eu l'honneur de participer à une cérémonie de cabane à suer, qui s'est déroulée correctement selon la loi autochtone. Cela a validé tout ce que je suis et a été l'événement qui a le plus changé ma vie. »

La sueur pour se sentir vivant

« J'ai assisté et participé à une suerie il y a quelques années. C'était une expérience intéressante. Nous avons prié et sommes entrés dans la hutte de sudation construite sur la propriété d'un ami (il est amérindien). Comme il faisait très sec, il a insisté pour avoir deux tuyaux d'arrosage de la maison à proximité et a fait très attention à la sécurité et au respect des rituels amérindiens. C'était en été, il faisait donc très chaud et, même si je ne suis pas sûre de le refaire, l'expérience en valait la peine. Après la cérémonie de la hutte de sudation, nous avons fabriqué des "paquets de prière" que nous avons jetés dans le feu. En tout, la cérémonie a duré environ 4 heures, mais seulement une heure environ à l'intérieur de la loge. Il s'est également assuré que nous savions que nous pouvions soulever le bord inférieur de la structure en forme de tente si nous avions besoin de respirer. »

La suerie est une cérémonie sacrée

« J'ai participé à des rituels de huttes de sudation. Ils sont sacrés pour la communauté amérindienne. À mon avis, si une cérémonie n'est pas menée en collaboration avec un guide amérindien expérimenté, conformément aux directives sacrées et culturelles, les participants ne sont pas pleinement préparés à vivre une expérience positive. Je crois que lorsqu'un « gourou » ou « chaman » commence à offrir des huttes de sudation sans liaison significative avec la culture indigène, le processus perd quelque chose. »